27/11/2009

Une histoire vachement drôle

Les autorités avaient introduit l'élevage de vaches dans le Maniema. Elles étaient arrivées (avec deux taureaux) par camion depuis le Ruanda. Un jour, Jean Semet a du faire venir un vétérinaire pour castrer un taureau un peu trop vigoureux qui cassait les enclos pour aller retrouver les femelles.

Ce “spécialiste” est arrivé dans une voiture américaine rutilante, en tenue impeccable, une serviette d'instruments précieux à la main. Il a fallu demander aux villageois d'attraper le fameux taureau. Les africains de la région ne connaissant pas ces animaux en avaient peur et personne n'osait l'approcher. On a donc du réquisitionné des “volontaires” pour le maîtriser. Finalement, le taureau a été immobilisé par le poids du village tout entier qu'il avait sur le dos! (Il faut bien avouer que c'est plus par curiosité que les africains ont finalement approché).

Lorsque le vétérinaire est enfin parvenu à fixer les pinces sur les testicules de l'animal, celui-ci a fait un tel bond que tout le monde s'est trouvé par terre. Le pauvre taureau s'est encouru en forêt, les pinces bringuebalant entre ses pattes et il n'en est pas revenu. On en a rit pendant longtemps. Le vétérinaire riait moins, lui, il était quitte d'une belle paire de pinces!

 

12:31 Publié dans Pangi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.