20/05/2009

Dimanche 20 mai '56

Dimanche de Pentecôte. Je suis seul à Ferekeni. Les Pirson et le Père s'en sont allés à Punia. Solitude. Grand calme... un peu trop peut-être. Je sens un peu de nostalgie naissante qui ressemble fort à du cafard. Décidément, je ne suis guère fait pour vivre seul. L'après-midi, je fais une bonne sieste, de quoi tuer le temps.



 

Les commentaires sont fermés.