07/05/2009

Lundi 7 mai

La benne m'a reconduit de Pokwonyama jusqu'ici... je rentre chez moi et je "sens" qu'il y a quelque-chose qui cloche... Je ne vois rien au premier coup d'oeil, jusqu'au moment où ma lampe Aladin entre dans mon "angle visuel". Malgré la présence du Père Lambert, je ne puis contenir d'épais jurons qui s'écoulent à flots ininterrompus pendant de longues secondes! Pleine de suie, le verre cassé, le manchon idem...

Vapalux

J'appelle mon zamu qui ne sait rien évidemment! Je préviens aimablement le Père: qu'il ne s'effraye pas mais que ça va barder! Une heure passe... Questions... Rien... Lorsque que je demande une dernière fois au type "nani alifanya vile na tala ?", je ne me tiens plus. J'empoigne le zèbre, le secoue comme un vieux prunier. Il croit sa dernière heure venue et m'échappe en s'encourant. J'ai juste le temps de lui crier qu'il m'apporte son livret de travail et qu'il est licencié sur l'heure! Pour finir, je n'ai jamais su qui l'avait cassée...

Les commentaires sont fermés.