05/05/2009

Samedi 5 mai '56

Je vais à Punia voir s'il y a du neuf pour ma jeep. Arrivé à Yumbi, je rencontre Van Crombrugghe qui me dit qu'elle n'est pas encore prête. Mon voyage vers Punia est donc absolument inutile… et comme le prochain véhicule qui rentre dans les Babemo, c'est le nôtre, il n'y a pas à rechigner...

J'ai fait ce voyage pour moitié sur le plateau arrière de la benne et pour l'autre (celle où il pleuvait) dans la cabine où nous sommes d'ailleurs pas très "à l'aise" avec Monsieur Pirson, Madame et leurs 3 gosses!

A Yumbi, tandis que leur benne fait encore quelques courses, Madame (pour gagner du temps) monte dans un camion H.T. qui passera par Punia. Un camion chargé de poisson comme je ne m'en rends malheureusement compte que trop tard ayant décidé de suivre Madame Pirson. Idée de génie! Il n'y a qu'une seul place disponible dans la cabine... j'ai donc droit au plateau. Je renifle le maccaïbo à plein nez et bouffe des tonnes de poussière, trempé par une sale petite pluie. Cette dernière a d'ailleurs l'avantage de faire tomber la poussière... pour en être à nouveau recouvert quand nous arrivons dans une zone où il ne pleut pas.

A Kamangugu, le Mercedes de Pirson roulant plus vite que notre camion chargé et poussif nous rattrape! Nous changeons à nouveau de véhicule: le Mercedes Pirson passe devant. Pirson en descend, sa femme y monte et lui-même reprend place dans la cabine du camion à poisson qui se trouve être le mien... C'est seulement après que je réalise la multitude de changements en l'espace d'un éclair... D'ailleurs, à voir la tête de Rommelaere, il ne doit rien y comprendre.... "Mais qu'est ce que vous foutez là-dedans?"me lance-t-il alors que le camion démarre. En fait, je me le demande aussi...

Les commentaires sont fermés.