04/03/2009

Samedi 3 mars '56

Nouveau départ vers Kowé. Je commence nettement à être fatigué. La jeep ne tire pas du tout. Chaque côte est passée en première et double pont.... Nous arrivons péniblement à destination. Nous passons chez l'agent Cotonco pour dîner. Je crève nettement de fatigue. Rochez s'en aperçoit et me suggère de me reposer ici, au gîte, avant de reprendre la route. La perspective d'un repos très peu confortable dans un divan sans coussins me fait refuser cette solution. Je préfère continuer maintenant et avoir toute la journée de demain pour me reposer. Le Père étant à Punia (donc pas de messe), je pourrai faire la grasse matinée.

 

Les commentaires sont fermés.